#Breuvages #LaUne

Cold Brew : pourquoi il faut arrêter d’ébouillanter son café

Qu’on le préfère filtré, bien tassé ou même instantané, pour faire du café, il faut des grains moulus et de l’eau chaude. En vrac, en dosette ou en capsule, la formule reste toujours la même. Et pourtant … aux Etats-Unis, la mode est aujourd’hui au Cold Brew. Une technique qui consiste à faire infuser le café à froid. A en croire les aficionados de cette méthode, les résultats sont pour le moins étonnants.

Véritable rituel pour tout hipster qui se respecte, faire du café cold brew est à la portée de tous, puisqu’il suffit de laisser infuser du café moulu dans de l’eau à température ambiante. Avant d’en déguster la première goute, il faut toutefois prendre son mal en patience tant le processus est long. C’est que contrairement à l’utilisation de l’eau chaude, le recours à de l’eau tempérée nécessite de laisser reposer le café une vingtaine d’heures afin que les arômes se transmettent au précieux nectar. Ensuite, il faut encore filtrer le marc. Autant dire que pour un café sur le pouce, mieux vaut s’y prendre à l’avance.

S’il se boit froid, le café cold brew est donc bien différent d’un traditionnel café frappé. Hors de question ici de faire chauffer un café pour ensuite le refroidir à coup de glaçons. Mais au fond, pourquoi s’imposer de telles contraintes ? Selon les adeptes de la méthode, l’extraction à froid des saveurs permettrait de revenir à un goût plus authentique et ferait ressortir des parfums insoupçonnés. Le café ainsi obtenu serait plus doux et moins acide. Cerise sur le gâteau, la technique serait également plus éco-friendly, puisqu’elle ne nécessite ni machine, ni électricité.

Aujourd’hui, largement repris par la grande industrie et par les nombreuses chaines de Coffee shops, on peut douter du fait que ce dernier argument reste la motivation première derrière la mode du cold brew. Il reste que pour tout amateur de café, le cold brew est une alternative rafraichissante qui permet d’explorer la célèbre boisson sous un angle nouveau. Autre avantage, plus encore que le café bouilli, le cold brew est un élément de choix pour la réalisation de cocktails à base de café, qu’il s’agisse d’un Espresso martini, d’un cold brew negroni ou tout simplement d’un gin tonic relevé.

Comment réussir son Cold Brew ? Du café, de l’eau et un récipient, c’est à peu près tout ce dont vous avez besoin. Attention toutefois à choisir des produits de qualité. Pour porter l’expérience à son paroxysme, voici la méthode que nous vous conseillons :

  • Moudre minute 120 gr. de café frais. La qualité du café utilisée est ici déterminante.
  • Placer le contenu dans une mousseline en tissu et coudre le tout pour obtenir un petit coussin.
  • Immerger le petit coussin dans un litre d’eau (minérale de préférence)
  • Laisser reposer la nuit (entre 10 et 16 heures)
  • Retirer la dosette improvisée et remuer légèrement.
  • Placer le tout dans un bouteille en verre et la laisser rafraichir au frigo avant consommation.
Cold Brew : pourquoi il faut arrêter d'ébouillanter son café

(c) Roland Tanglao

 

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez au courant de l’actu de Saveurs