#LaUne #tendances

Chaque nuit blanche équivaut à 6 mois de junk-food

C’est connu, le manque de sommeil a un impact direct sur la santé, mais aussi sur le poids. Et selon des chercheurs du centre médical du Cedars-Sinaï de Los Angeles, le lien serait encore plus fort qu’il n’y parait.

En effet, leur étude, menée sur des chiens, montre que se priver de sommeil équivaudrait à manger gras pendant six mois et provoquerait ainsi des dérèglements hormonaux qui seraient notamment responsables de diabète ou d’obésité sur le long terme.

Une nuit de privation totale de sommeil peut être aussi nuisible à la sensibilité à l’insuline que six mois d’un régime alimentaire très riche en matières grasses. Cette recherche démontre l’importance de bien dormir pour maintenir les niveaux de glycémie et réduire les risques de maladies métaboliques comme l’obésité et le diabète.

La solution pour éviter ces effets néfastes? Dormir entre 7 et 9 heures par nuit.

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez au courant de l’actu de Saveurs