#Chefs #LaUne #tendances

À Bruxelles, The Living balaie tous les préjugés sur les restos d’hôtel

pillows the living

Salades tristounettes, steaks trop cuits et ambiance aseptisée. Vous pensez tout savoir sur les restos d’hôtel, mais vous vous trompez, et The Living, en plein coeur du Pillows à Bruxelles, est là pour vous le prouver. 

“Chéri, ce soir, on va manger à l’hôtel” évoque immanquablement deux réactions: le sourire gourmand et réjoui de celui qui croit que le dessert sera forcément servi en chambre, ou bien la mine interloquée de celui qui ne comprend pas ce qu’il a fait pour mériter ça. Le “ça” en question désignant souvent une cuisine générique, peu inspirée, et tout sauf excitante. Ce qui n’est certainement pas le cas au Pillows, où, attablé chez The Living, on en vient à se dire qu’il n’y a plus qu’une seule adresse pour déguster de la cuisine gastronomique Place Rouppe.

pillows the living

pillows the living

Car oui, servir de la gastronomie raffinée juste à côté du Comme chez soi, il fallait oser, mais le chef Trung Hoang, a relevé le défi haut la main avec son approche moderne, exotique et dont le rapport qualité-prix est à tomber. Le principe: des assiettes à choisir pour se composer un menu 4, 5 ou 6 services (de 45 à 65 euros), avec 3 desserts et 2 plats si cela vous plaît: c’est vous qui choisissez à la carte les ingrédients de votre dîner parfait.

pillows the living
pillows the living

Si tout le plaisir est de choisir, on ne peut toutefois que vivement vous recommander la soupe Tom Kha Gai revisitée par le chef, absolument sublime, et s’ils sont à la carte lors de votre venue, les ris-de-veau, dégustés à plusieurs reprises et accommodés de manières différentes mais toujours cuits à la perfection.

trung hoang the living

Le service est attentif, le cadre, franchement charmant, et installé confortablement dans la banquette en velours du resto, on se sent soudain très loin de l’agitation du centre. Et on résiste difficilement à la tentation de savourer le pousse-café en chambre…

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.