#LaUne #tendances

5 spécialités de Noël fort peu ragoûtantes servies dans le monde

spécialité noël pixabay whatkatiesbaking

Noël, sa dinde, son champagne, sa bûche… Et son “hareng en fourrure”? Suivant le pays dans lequel on se trouve, les traditions culinaires varient, et disons le d’emblée, elles nous semblent fort peu appétissantes à certains endroits. La preuve avec ce top 5 que seuls les estomacs de Warriors pourront engloutir. 

1) Hareng en fourrure (Russie)

Du hareng recouvert d’un millefeuille d’oignons, betteraves et carottes, le tout noyé dans la mayonnaise.

2) La tête de mouton séchée (Norvège)

À l’origine un plat de fête pour les plus pauvres, cette tête de mouton séchée et salée vous dévisage depuis l’assiette. Les amateurs mangent d’abord les yeux et les oreilles puis s’attaquent au reste de la tête.

3) Oiseau fermenté (Arctique)

En période de Noël, les Inuits se régalent de “kiviak“, soit des oiseaux entourés de peau de phoque puis enterrés durant plusieurs mois pour fermenter.

4) Des asticots de Noël (Afrique du Sud)

Les blancs et gluants qu’on force les candidats à manger dans Koh Lanta. Mangés à l’origine en cas de famine, ils sont récoltés à cette période de l’année et sont depuis devenus indissociables de la période des Fêtes.

5) Ambrosie (USA)

Soit, comme son nom ne l’indique pas, un mélange de salade de fruits, mayonnaise et gelée en sachet. Miam.

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.