#LaUne #tendances

Pourquoi vous ne devriez plus jamais manger de fraises espagnoles

Meilleur marché que leurs concurrentes belges et disponibles plus tôt en rayon, les fraises espagnoles auraient-elles tout bon? Au contraire. Nocives pour la santé et récoltées dans des conditions de travail déplorables, elles n’ont plus leur place dans nos assiettes.

Ainsi que le révèle une enquête du Guardian, relayée chez nous par Flair Belgique, la récolte des fraises espagnoles voit des centaines de travailleuses originaires du Maroc traverser la frontière pour la cueillette des fruits. Un travail ingrat, qui n’est pas sans rappeler de l’esclavage:  contraintes de travailler parfois 12h d’affilées sans la moindre pause, les ouvrières se voient privées d’eau et de nourriture si elles ont été jugées “pas assez productives”, et n’ont aucune garantie d’être payées à la fin de leur contrat. Entassées dans des conteneurs qui leur servent de chambres de fortune, elles n’ont accès qu’à des salles de bains et toilettes insalubres, et sont à la merci des hommes de la région qui n’hésitent pas à abuser sexuellement d’elles.

Fraise - Pexels

Cela vous passe l’envie de fraises espagnoles? Tant mieux, car elles ne sont pas seulement récoltées dans des conditions déplorables, mais aussi bourrées de pesticides. En effet, l’Espagne utiliserait des pesticides interdits dans le reste de l’Europe, ce qui représente non seulement une forme de concurrence déloyale pour les autres producteurs, mais aussi et surtout un véritable danger pour votre santé. Les agriculteurs espagnols auraient ainsi entre autres recours à l’enosulfan, un insecticide connu pour son effet dangereux sur le système nerveux central. En 2017 déjà, suite à l’avertissement d’une maman concernant sa fille de six ans qui avait subi un choc anaphylactique après avoir consommé des fraises espagnoles, la députée européenne MR Frédérique Ries avait ainsi sollicité une intervention de la Commission. Dangereuses, néfastes et récoltées dans des conditions inacceptables? On dit adios aux fraises espagnoles et on se ressert plutôt deux fois qu’une de nos délicieuses fraises belges!

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.