#LaUne #tendances

Seuls les impolis coupent ces 3 aliments à table

Pour épater la personne avec qui on mange, il ne suffit pas de choisir un resto chic et cher, il s’agit également de savoir ses tenir à table. Or, contrairement à certains usages de plus en plus répandus, ces trois aliments ne se coupent au couteau et à la fourchette sous aucune prétexte. 

1. Les pâtes

Oui, les pâtes. Certes, celui là est plutôt facile, car rares sont ceux à ignorer que couper ses pâtes est un véritable crime de lèse-majesté en Italie et dénote ailleurs d’un certain manque de manières.  Même s’il semble peu probable qu’un plat de spaghettis se matérialise devant vous lors d’un dîner chic, petit rappel nécessaire: on ne coupe jamais ses spaghettis, à la place, on les enroule autour de sa fourchette.

2. La salade

Cette règle de bienséance date du 18e, époque où la majorité des couverts étaient en acier, un métal qui s’oxyde très rapidement au contact du vinaigre. Impensable, donc, de couper sa salade au couteau et d’exposer celui-ci aux ravages de la vinaigrette. Aujourd’hui, même si le matériau des couverts a changé, l’usage est resté et on préférera couper sa salade avec le côté tranchant de la fourchette.

Seuls les impolis coupent ces 3 aliments à table

3. Le pain

Ici, il s’agit moins d’un usage que de superstition, puisque dans la religion catholique, le pain symbolise le corps du Christ. Autrement dit, si on le coupe au couteau, on le blesse, et on préférera donc rompre le pain. Et faire sourire la personne avec qui on mange en lui expliquant le pourquoi du comment de cette coutume. Amen.

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez au courant de l’actu de Saveurs