#LaUne #tendances

On savoure ce “Dictionnaire de la gastronomie et cuisine belges”

"Dictionnaire de la gastronomie et cuisine belges"

Avec son “Dictionnaire de la gastronomie et cuisine belges”, Jean-Baptiste Baronian signe un ouvrage furieusement gourmand mais aussi délicieusement patriotique, du genre à nous rappeler à quel point notre Belgique chérie peut être savoureuse quand elle en a envie. 

Dès la couverture, on est séduit par le choix de ce joli rose vif, du plus bel effet posé négligemment sur une table basse, et le dessin faussement simple et franchement chou qui l’accompagne. Chou, oui, mais de Bruxelles, et il ne s’agit là que d’une des nombreuses spécialités qui sont mises à l’honneur dans cet ouvrage riche en saveurs. Par exemple, saviez-vous que le nom des bouquettes, ces délicieuses crêpes épaisses originaires de Liège, venait en réalité de “bockweit”, soit sarrasin en néerlandais? Logique, puisque cette spécialité liégeoise y aurait en réalité été importée par les nobles limbourgeois au 18e siècle.

On apprend aussi que le Cuberdon a été inventé par un pharmacien gantois, ou encore que l’emploi du terme “fritkot” ne s’est généralisé qu’à partir des années 50, sous l’impulsion de Georges Simenon qui l’employait fréquemment dans ses ouvrages. Avec son dictionnaire, vagabondage sentimental et gourmand à travers les spécialités mais aussi la littérature gastronomique et la littérature tout court, Jean-Baptiste Baronian remonte aux sources et s’emploie à démêler le vrai du faux. La frite est-elle vraiment une invention belge ? Il vous faudra vous délecter de la lecture du “Dictionnaire de la gastronomie et cuisine belges” pour le découvrir…

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.