#Breuvages #LaUne #tendances

Le lien dangereux entre café et maladie d’Alzheimer

grains de café

Impossible pour vous de commencer la journée sans une tasse de café ? Attention : chez les patients qui souffrent de la maladie d’Alzheimer, cette habitude pourrait avoir des effets néfastes. 

Une étude réalisée par des chercheurs de l’université autonome de Barcelone et de l’Institut Karolinska de Solna, en Suède, révèle en effet que le café serait susceptible d’empirer les symptômes neuropsychiatriques chez les personnes manifestant les premiers signes de la maladie d’Alzheimer. Une conclusion à laquelle ils sont parvenus après avoir fait des tests sur deux groupes de souris distincts. D’un côté, des souris présentant une mutation génétique les exposant d’avantage aux symptômes neuropsychiatriques liés à la démence, et de l’autre, des souris sans mutation.

café Le lien dangereux entre café et maladie d'Alzheimer

Pexels

Pendant sept mois, les deux groupes ont reçu soit de l’eau, soit de l’eau additionnée d’une dose de caféine équivalente à celle perçue par un humain qui boit trois cafés par jour. Et après les sept mois, les souris mutantes avaient une augmentation de comportements anxieux, ce qui exacerbait leurs syndromes neuropsychiatriques. Il n’en fallait pas plus pour que les chercheurs concluent que le café peut avoir un effet négatif sur les symptômes de démence. Et une des co-auteures de l’étude d’ajouter sombrement que “les souris développent la maladie d’Alzheimer de façon très similaire aux patients humains présentant une forme précoce de la maladie…“. De quoi donner un goût amer à votre prochaine tasse de café.

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez au courant de l’actu de Saveurs