#LaUne #tendances

Chenilles dans l’Orangina et boeuf dans le yaourt, l’étude qui coupe l’appétit

Sans qu’on le sache, toutes sortes de bestioles plus ou moins ragoûtantes se cachent dans nos aliments, même dans certains qu’on suppose végétariens. Et si les industriels de l’alimentaire font tout pour garder le secret, Foodwatch vient de mettre douze aliments sur le grill. 

En tête des mauvais élèves de la transparence des étiquettes? Yoplait, dont les yaourts Panier 0% à la fraise contiennent de la gélatine de boeuf. Un ingrédient dont se passeraient bien ceux qui sont certains à chaque bouchée de faire du bien à leur corps et de manger un simple dessert sucré. Et Yoplait n’est pas seul, puisque les macarons aux framboises du supermarché français Auchan en contiennent également.

Chenilles dans l'Orangina et boeuf dans le yaourt, l'étude qui coupe l'appétit
Et il n’y a pas que la gélatine de boeuf qui apparaissent en douce dans nos assiettes: le Viennois au chocolat de Nestlé, le tiramisu au rayon frais de Carrefour et les chamallows d’Haribo contiennent quant à eux de la gélatine porcine.

Chenilles dans l'Orangina et boeuf dans le yaourt, l'étude qui coupe l'appétit

Vous n’avez plus faim? Accrochez votre estomac, vous n’avez pas encore lu le pire: la glace façon glacier fraise et morceaux de meringue de Carte d’Or comporte des sécrétions de chenille (le “shellac E904” sur l’étiquette) tandis que l’Orangina rouge tient en partie sa jolie couleur des carmins, un colorant issu de la cochenille. Bon appétit.

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez au courant de l’actu de Saveurs