#LaUne #tendances

#WomenEatingFood, le hashtag qui rend l’appétit aux femmes

Femme mange Pexels

#MeToo a beau avoir grandement oeuvré à la libération de la parole, nombre d’obstacles jonchent encore le chemin des femmes, à commencer par la liberté d’avoir une relation décomplexée avec la nourriture. Une problématique dont le hashtag #WomenEatingFood compte bien ne faire une bouchée.

À l’origine du projet, une diététicienne, Alissa Rumsey, passablement excédée par le fait que bien que de nombreux portraits filtrés montrent des femmes devant l’un ou l’autre plat ultra photogénique, Instagram ne comptait que peu voire pas de photos de femmes en train de manger. Un détail? Au contraire: ainsi qu’elle l’explique, dans nos sociétés, la relation des femmes à la nourriture reste on ne peut plus complexe, culte de la minceur oblige. Alors quand le mari d’Alissa a pris pour rire une photo d’elle mordant dans un gigantesque sandwich en bikini, elle a décidé de la poster et de lancer le hashtag #WomenEatingFood par la même occasion.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

That first bite of my first-ever @publix sub 😍 Swipe right to see the progression, documented so beautifully by @pete3 🤣 When I saw these photos, I thought of something a client said to me after watching @ciaosamin in @saltfatacidheat. She commented on how rare it is in the media to see women just enjoying food, all sorts of food, without any commentary on how “good” or “bad” the food is (or they are, for eating said food), and without any remarks or criticism of their bodies. Just simple, pure enjoyment of delicious food ❤️ I’d love to see more of that – if you have any examples of women in tv, movies or here on IG that share that pure food enjoyment, please share below 🙋🏻‍♀️ (And if you haven’t seen Salt Fat Acid Heat on Netflix, I highly recommend!) #womeneatingfood

Une publication partagée par Alissa Rumsey MS, RD, CSCS (@alissarumseyrd) le

//www.instagram.com/embed.js

Le principe?

Montrer des femmes de toutes les tailles, poids, couleurs de peau, manger à pleines dents, sans explications ni justifications.

Et très vite, le hashtag a fait des émules sur les réseaux.

//www.instagram.com/embed.js

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Katherine Metzelaar, MSN, RD (@bravespacenutrition) le

//www.instagram.com/embed.js

“Il est important d’arrêter avec les photos de filles ultra minces qui posent devant une salade. Manger ne devrait pas être une source de honte, et en faisant passer ce message, on vient en aide aux femmes qui ont une relation compliquée avec la nourriture, voire même qui souffrent de pathologies telles que l’anorexie ou la boulimie”. Et Alissa d’ajouter que “n’en déplaise à certains, oui, les femmes mangent. Elles ont besoin aussi de manger. Et il est grand temps de normaliser ça”.

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.