#Chefs #LaUne #tendances

Les fromages aussi subissent l’influence des saisons

saisons des fromages unsplash

Manger au rythme des saisons pour les fruits, les légumes… et les fromages aussi? C’est ce qu’a rappelé Véronique Socié, de “La Fruitière” (Bruxelles) à nos collègues de la RTBF. L’occasion d’organiser des soupers fromage différents à chaque fois…

“On le sait moins souvent que pour les fruits et légumes, mais le fromage, est soumis lui aussi, à des règles naturelles liées aux saisons ” précise Véronique Socié. Et de fait, c’est une information moins connue des gourmets et des consommateurs conscients, alors même que quand on y pense, c’est l’évidence même, puisque la production de ces délices affinés est directement liée à la période de lactation des animaux dont ils proviennent.

“Souvenez-vous qu’aucun mammifère ne donne de lait sans avoir donné naissance à un petit. Eh oui, il faut des veaux, des cabris ou des agneaux pour que les femelles produisent du lait…”

Les saisons de la lactation

Concrètement, pas de vraie saisonnalité pour les fromages de vache, puisque ces dernières sont en chaleur environ toutes les trois semaines, et ne produisent simplement pas de lait pendant les deux derniers mois de la gestation, dite “période de tarissement”. Pour les chèvres, par contre, la période de reproduction est à l’automne, et c’est de mars à décembre que Véronique Socié recommande de consommer leurs fromages, tandis que la brebis, elle, ne fournira du lait qu’entre décembre et juillet.

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.