#LaUne #tendances

Ces potagers urbains sont entretenus par un expert pour que vous n’ayez qu’à récolter

Potager - Pexels

Avoir un potager et savourer le goût incomparable des légumes du jardin, le rêve… Mais aussi un vrai cauchemar si on n’a pas le temps de s’en occuper. La solution? Faire appel aux services de Peas&Love, les potagers urbains pour les jardiniers en herbe qui n’ont pas la main verte.

Le principe: on loue pour un an une parcelle entretenue à l’année par un Community Farmer, puis on vient récolter fruits, légumes, fleurs comestibles et herbes aromatiques.

Idéalement une fois par semaine entre avril et octobre, et toutes les deux semaines le reste de l’année, vous venez récolter tout ce que votre potager produit afin de profiter d’une alimentation positive pour vous et vos proches.

Le reste du temps, on suit la pousse via son smartphone, et si on en a envie, on se forme aux plaisirs potagers: chaque mois, plusieurs activités sont en effet organisées. “Vous découvrez ainsi comment récolter, conserver et cuisiner les produits de votre potager, mais aussi des produits nouveaux comme les algues ou les insectes. Vous pouvez également participer à des ateliers sur la plantation et l’entretien d’un mini-potager sur votre balcon ou dans votre jardin”.

Peas & Love

Un concept qui a un prix tout de même: 38 euros par mois pour l’abonnement d’un an, soit nettement plus que le coût de quelques semis à faire pousser dans son propre potager… Mais le concept plaît: après Paris, Peas&Love a installé deux localisations à Bruxelles. En attendant de pousser dans les autres villes belges?

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.