#LaUne #tendances

Ces 4 ingrédients tendance qui vous veulent du mal

thé matcha

Entre les réseaux sociaux et les blogs, la cuisine est devenue un véritable phénomène de mode, avec des ingrédients dont la cote de popularité fluctue au gré de leur photogénie et des tendances du moment. Mais gare à ne pas abuser de certains aliments, aussi à la mode soient-ils…

Vague d’iode dans l’assiette

Hypocaloriques, colorées, et aussi excellentes pour les papilles que pour l’environnement, les algues ont tout bon. Ou presque: sans surprise, vu qu’elles poussent dans la mer, les algues sont très riches en iode. Or si l’on consomme de grandes quantités d’iode de manière régulière, cela peut donner lieu à d’importants dysfonctionnements de la thyroïde et à des effets négatifs sur le cœur et les reins. Pour ne pas risquer de problèmes de santé, on limite la consommation d’iodes à 600 microgrammes par jour et par adulte, et pour ce faire, on lit avec attention les étiquettes des algues qu’on achète.

Halte à l’aloe vera

Longtemps utilisé pour traiter problèmes de peau et coups de soleil en tous genres, l’aloe vera a fait irruption en cuisine ces dernières années, notamment sous forme de jus aux propriétés d’hydratation exceptionnelles. Mais attention à ceux qui voudraient en préparer eux-même: l’aloe vera produit en effet du latex, une substance aux propriétés extrêmement laxatives. Et comme si ça ne suffisait pas, à long terme, elle pourrait également endommager l’ADN et être cancérigène. Prudence, donc…

Ces 4 ingrédients tendance qui vous veulent du mal

Gare au thé matcha

Si votre addiction au café a fait place à une obsession pour le thé matcha, attention: à hautes doses, le thé vert a des effets négatifs sur le développement et la reproduction. Heureusement, pour voir un impact, il faut en consommer de très grandes quantités, donc si vous vous limitez à une tasse quotidienne, il ne devrait pas y avoir de problèmes.

Des shiitake toxiques

Aussi exotiques que parfumés, les shiitake sont l’allié parfait de toute soirée cuisine asiatique… mais encore faut-il bien les préparer! Cru ou pas suffisamment cuit, le shiitake peut provoquer une réaction toxique, avec l’apparition de grandes plaques rouges urticantes sur le corps.

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez au courant de l’actu de Saveurs