#Breuvages #tendances

Réussir son vin chaud : trucs & astuces

Heure d’hiver, températures en chute libre et guirlandes illuminées dans les rues … il y a des signes qui ne trompent pas. Noël est à nos portes. Ah, Noël ! Ses pulls kitsch, ses playlists de supermarché et ses rom coms. Et puis surtout, ses marchés de Noël et leurs inimitables vins chauds. Glühwein, vous avez dit glühwein ?

Recettes alsacienne, allemande et autrichienne, toutes s’accordent sur un point : pas de vin, pas de vind chaud. Oui, mais encore, lequel choisir ?

En la matière, il n’existe pas de règle explicite dans la sélection du vin à utiliser, si ce n’est qu’on évitera les vins tanniques, comme un grand bordeaux. Sur le site de France tourisme, il est par exemple recommandé d’utiliser du Côte du Rhône ou du Gamay, bien que certains préfèrent le pinot noir.

Réussir son vin chaud : trucs & astucesDans une grande casserole, le vin est chauffé (mais pas bouilli !) avec une étoile de badiane anisée. Pour une bouteille de 75cl, on ajoutera ensuite 125gr de sucre roux, 3 clous de girofle, 10 grains de poivre noir, deux bâtons de cannelle et le zeste d’une orange.

Chauffez ensuite le tout pendant une vingtaine de minutes jusqu’au frémissement avant de filtrer le vin à l’aide d’une passoire. Pour les plus audacieux, il est évidemment possible d’y aller de son petit mélange à ajouter avec les reste des ingrédients, comme des épices (gingembre, cardamome, etc.) ou encore … du péket.

Pour tous ceux qui ont peur d’attraper les lèvres mauves, ou qui n’aiment tout simplement pas le vin rouge, il existe aussi des recettes à base de vin blanc, bien que celles-ci soient moins connues. Dans ce cas, on prendra pour base un vin blanc alsacien de type riesling, sylvaner ou pinot gris/blanc. Pour une bouteille  de 75cl, on ajoutera 15cl d’eau, un quart de citron jaune et un quart d’orange en tranches, une pointe de muscade, un bâton de cannelle et une étoile de badiane anisée. Faites chauffer le tout sans faire bouillir, ajoutez 80gr de sucre puis laissez frémir pendant cinq minutes avant de filtrer.

Réussir son vin chaud : trucs & astuces

Enfin, pour les plus fainéants pressés, il reste bien entendu la possibilité d’acheter des mélanges d’épices prêts à l’emploi, ou de se procurer du glühwein tout préparé. Mais attention, ils sont rarement aussi bons qu’ils ne sont beaux …

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire