#LaUne #tendances

Non, manger vegan ne veut pas dire manger sainement

A priori, abandonner entièrement les produits animaux et donc aussi bien la charcuterie que les fromages dégoulinants, ça devrait être plutôt bon pour la santé. Sauf que pour fabriquer leurs produits vegans, les fabricants ont tendance à utiliser des ingrédients tout sauf naturels. 

C’est en tout cas ce que dénonce l’association 60 millions de consommateurs dans son rapport consacré à ces produits qui ont envahi les supermarchés. L’occasion d’apprendre par exemple que les substituts de fromage sont bourrés d’additifs, amidons et huiles végétales étant associés à des stabilisants et des arômes pour donner du goût au “fromage”.

Un max de sucre

Selon l’association, d’une façon générale, les produits vegan pèchent par un contenu en protéines trop faible lié à l’absence de viande, fromage ou d’œufs. Trop peu de protéines… et trop de sucre. Sans compter que les prix sont eux aussi extrêmement élevé : jusqu’à deux fois plus chers que les produits non vegan. Pour justifier cet écart, les fabricants invoquent les faibles quantités fabriquées, des matières premières plus rares et la mise en place de processus de fabrication spécifiques. La solution pour échapper aux additifs et aux prix gonflés ? Eviter les aliments transformés et les substituts et faire le plein de fruits, oléagineux et légumes.

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire