#tendances

En beau-thé : ode au Matcha



thewateringmouth

C’est bien connu : une boisson préparée avec savoir se déguste avec sagesse, et niveau boisson zen, on fait difficilement mieux que la poudre de matcha et sa noblesse. 
Avec sa couleur d’un vert éclatant et ses arômes entêtants, le matcha date de l’époque des Empereurs chinois, quand les moines bouddhistes avaient fait de sa dégustation un rituel supposé aider à la méditation. 
Il faut dire que sa préparation est hypnotique : tamiser la poudre de thé, recouvrir d’eau bouillante, fouetter, on est bien loin du thé en sachet.

matcha up En beau-thé : ode au Matcha



Et les hipsters ne s’y sont pas trompés. Il faut dire qu’à l’heure du #foodporn et de l’éternel banquet virtuel que sont devenus les réseaux sociaux, tant mieux si c’est bon, parfait si c’est beau. 
Avec leur esthétique qui évoque tout à la fois des instruments de torture chic et une incursion dans le salon de Miss Saigon, les ustensiles nécessaires à la préparation du matcha ont pris d’assaut les fils d’actualité des foodies éclairés. Avec le bonus ajouté que le matcha est très joli à regarder mais aussi un plaisir à goûter. Grand frère plus mature et cultivé du thé vert, il fait l’unanimité auprès des pâtissiers et chocolatiers qui voient dans son amertume et sa profondeur de saveurs un excellent antidote à l’overdose de sucré.

matcha Bonappetit En beau-thé : ode au Matcha



Sans oublier que sa délicieuse couleur aux allures de chlorophylle rend instantanément n’importe quel dessert plus apprêté. Une délicieuse lubie qui a un prix : près d’un euro le gramme pour du matcha de bonne qualité en provenance directe du pays du Soleil Levant.

Reste à espérer qu’à ce prix-là, et avec la contrainte non négligeable de sa préparation chronophage, vos followers ne soient pas avares de likes.

Et pour vous distancier de tous ces foodies wannabes qui se contentent de photographier leurs ustensiles à thé sans le déguster, n’hésitez pas à glisser quelques remarques d’insider d’un air supérieur. Par exemple, le fait que le matcha contient 6 fois plus d’antioxydants que les baies de goji – en plus, vous ferez une faveur à vos amis en leur donnant une bonne excuse d’arrêter de manger ces fruits flétris hors de prix.

Allez, santhé !

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire