#LaUne #tendances

Malbouffe américaine : 5 « crasses » US abominables

statefairfood

La malbouffe, c’est tout un poème. Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, nous avons tous au moins une petite faiblesse, une « crasse » à laquelle nous ne pouvons résister. En Belgique, quand on parle de foire, les gourmands ont directement des évocations de croustillons, lacquements et de barbe à papa qui colle aux doigts. Des délices sucrés qui ont l’air bien sage en comparaison de ce que peuvent imaginer nos voisins américains. Car aux Etats-Unis, à côté des foires traditionnelles, on retrouve aussi des food fairs. Et si la traduction exacte du terme est « foire à la nourriture », on a envie de prendre des libertés linguistiques et de parler plutôt de nourriture foireuse. Beurre frit, sundae à la viande: pour se distinguer de la concurrence, les participants aux food fairs n’hésitent pas à imaginer les créations culinaires les plus débridés. Et certaines sont tout bonnement horrifiantes…

Zoom sur les 5 nourritures de foires les plus abominables : attention, mieux vaut avoir l’estomac bien accroché.

 

Texas : la bière frite.

 

malbouffe 1 Malbouffe américaine : 5 "crasses" US abominables

 

Oui, vous lisez bien: de la bière passée à la friture, pour en faire de petits raviolis alcoolisés à haut potentiel répugnant. On aime la bière, on aime la pâte à bretzel, mais imaginer les deux réunis puis frits? On ne peut vraiment pas dire que ça nous met en appétit.

 

Kansas : des glaçons au cornichon.

 

malbouffe 2 Malbouffe américaine : 5 "crasses" US abominables

 

Probablement que l’inventeur de ces monstruosités s’est dit que les cornichons, à l’apéro, c’était vraiment bon. Probablement que pour résister à la chaleur des étés du Kansas, il trouvait que les glaçons, c’était super. Jusque là, on est plutôt d’accord. Là où on ne peut pas du tout cautionner, c’est quand les deux sont combinés. Des glaçons au cornichon? Et à la moutarde, aussi, tant qu’on y est?

 

Floride : un cheeseburger surmonté de glace frite

 

malbouffe 3 Malbouffe américaine : 5 "crasses" US abominables

 

Inspirés par l’imagerie de la malbouffe américaine, on a découvert la merveille gustative qu’était une frite trempée dans un milkshake. C’est régressif, c’est délicieux, et c’est le mélange parfait de sucré salé, à conditionner de tremper sa frite délicatement et de ne pas la noyer dans le lait. Même si cela nous semble tout de même plus digeste que la dernière création qui s’est faite remarquer à la Florida State Fair. Où un petit rigolo a eu l’idée de combiner repas et dessert en intégrant une boule de glace frite dans son cheeseburger.
Non seulement ça ne nous a pas l’air fort comestible, mais en plus, ça doit être impossible à manger proprement. On s’en passera.

 

Caroline du Nord : des pickles au Kool Aid

 

malbouffe 4 Malbouffe américaine : 5 "crasses" US abominables

 

Le Kool-Aid, de prime abord, c’est une boisson dont on aurait plutôt tendance à se méfier. Il faut dire que la perspective de boire une boisson aux « fruits » préparée à base de poudre diluée dans de l’eau, ça nous rappelle instantanément quand on était enfants, et que le médecin nous jurait que le petit sachet de poudre orange goûtait le Fanta. C’était un mensonge, tout comme vendre des cornichons imbibés de boissons aux fruits artificielle en prétendant que c’est délicieux, c’est forcément un mensonge aussi.

 

Californie : des scorpions recouverts de chocolat

 

malbouffe 5 Malbouffe américaine : 5 "crasses" US abominables
Bien tenté, la Californie, mais on ne nous la fait pas: même recouvert de chocolat, un scorpion reste un infâme nuisible et pas un délice comestible. Non mais, il n’est pas écrit bécasse!

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire