[bsa_pro_ad_space id="5" attachment="scroll"][bsa_pro_ad_space id="3"]
#Breuvages #LaUne #tendances

L’eau ionisée, source de jouvence ou simple arnaque ?

Chez nous, la tendance n’en est qu’à ses débuts, mais outre-Atlantique, boire de l’eau ionisée est devenu un vrai phénomène de société. Elixir vendu à prix d’or dans des packagings sport, l’eau ionisée serait à en croire les distributeurs une véritable source de jouvence et un remède contre de nombreuses maladies, du cancer à l’obésité en passant par le diabète. Tout cela grâce à son ph neutre et ses ions d’hydrogène libérés par électrolyse. Sauf que scientifiquement, ses bienfaits restent à prouver…

A la base du succès de l’eau ionisée, un constat : tandis qu’avec un score de 7,4 le ph (mesure d’acidité allant de 1, le plus acide à 14, le plus basique) du sang humain est relativement neutre, la plupart des eaux de sources sont légèrement acides (score inférieur à 7) tandis que le ph de l’eau du robinet varie en fonction de son origine. Pour l’eau ionisée, c’est tout l’inverse, puisque celle-ci présente un profil plus basique, avec un ph compris entre 8 et 10. Selon les producteurs, cette différence serait à l’origine d’une véritable révolution pour le corps.

D’après le site Aqua Health Products, l’eau ionisée rééquilibrerait les besoins du corps, agirait comme un anti-oxydant et détoxifierait le corps. Des bénéfices qui viennent s’ajouter à la longue liste d’avantages … que l’on pouvait déjà associer à l’eau traditionnelle, comme hydrater, contenir des sels minéraux ou encore nettoyer les fruits des pesticides. Cerise sur le gâteau ? Comme l’eau ionisée peut s’obtenir à partir de n’importe quelle eau, elle est dite « écologique », car plus besoin de la faire venir de l’autre bout de la terre. C’est sans compter les couteuses bouteilles en plastiques dans lesquelles elle est vendue. Pour venir soutenir ces belles promesses, rien de tel qu’une pléthore d’ambassadeurs. Surfeurs, athlètes, mais aussi designers ou maquilleuses célèbres, nombreux sont par exemple les soutiens référencés sur le site de la marque Essentia, qui a pignon sur rue.

Sauf que des belles paroles et des sourires ravageurs ne suffisent pas à convaincre la communauté scientifique. Pour le diététicien et épistémologiste Tenis Fenton, interrogé par le New York Times, aucune étude sérieuse n’a réussi à ce jour à démontrer les bienfaits revendiqués. « Tout est du Marketing« , à commencer par les avantages de la soi-disant neutralité de l’eau. A quoi bon en effet parler de rééquilibrage, lorsque l’on sait que le liquide gastrique contenu dans l’estomac est naturellement très acide, avec un ph entre 1,5 et 3,5. Pire encore, certaines recherches laissent même penser que boire de l’eau au ph trop élevé pourrait même causer des problèmes, comme favoriser les brûlures de la peau.

Mieux vaut donc s’en tenir à l’eau du robinet, qui en plus d’être excellente pour la santé, est aussi très bonne pour le portefeuille.

L'eau ionisée, source de jouvence ou simple arnaque ?

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez au courant de l’actu de Saveurs