#Chefs #LaUne #tendances

A table / Le Cantil: Tapas du terroir wallon en bord d’Amblève

au cantil

Le Cantil, une histoire de famille, et de circuit court

Bien connue des habitants du cru pour son ambiance festive et ses terrasses arrosées, la place d’Aywaille ne s’illustre pas pour sa gastronomie.
Un tort, quand on sait que le Cantil a choisi de s’installer ici.

Lancé par deux frères, dont l’un des deux est également sommelier à l’Air de rien, l’endroit se veut être tout à la fois un bar à vins de culture raisonnée et un restaurant de tapas dont la star est le terroir. Un pari ambitieux qui s’avère pourtant plus que réussi.

Ici, pas de jambon suintant ou de tortilla grassouillette. Ce qui ne veut pas dire que les produits méditerranéens sont honnis, simplement, ils sont fabriqués ici.
A l’image de la mozzarella produite à Neufchâteau, dans la verdure des Ardennes, et qui vient amener douceur et moelleux à une ballotine de poulet agrémentée d’une savoureuse sauce à l’ail noir grillé.

le cantil, le cantil A table / Le Cantil: Tapas du terroir wallon en bord d'AmblèveSi la carte propose moult options alléchantes, c’est sans aucun doute par la Balade surprise qu’il faut se laisser tenter.
Soit une exploration de la région et de ses délices en 5 services, avec la possibilité de craquer pour un plat et un dessert supplémentaires si l’appétit le permet.

En première assiette, une terrine de lapin aux pistaches accompagnée d’une mayonnaise maison. Présentation soignée, goûts raffinés: l’occasion de se rappeler qu’en cuisine, la simplicité peut être sublimée si les produits choisis sont de qualité. Crémeuse, riche en saveurs, la terrine ouvre l’appétit.
On se régale et on attend la suite avec impatience.

Soit une croquette de fromage à la truffe, délicieusement parfumée et accompagnée d’une salade liégeoise revue et corrigée. Tout à la fois croquante et légère, avec un goût de truffe qui réussit à être puissant sans toutefois écœurer, cette croquette d’apparence anodine s’avère être la perfection faite panure.
En accompagnement, un verre de Notes Blanches du domaine du Vin de Liège, dont les étonnantes notes de litchi apportent une fraîcheur bienvenue sur la terrasse ensoleillée. Dont on aimerait qu’elle soit plus isolée ou tout du moins proche de l’Amblève qui tourbillonne à quelques mètres à peine, mais cela fait partie du jeu: goûter au terroir wallon, c’est aussi composer avec ses personnages hauts en couleur.

D’autant que toute notion du voisinage disparaît face à la truite et son émulsion à l’aneth et au basilic, qui arrive à table de manière ludique, présentée dans un ersatz de boîte de conserve, comme pour mieux souligner le contraste avec sa préparation parfaite.

La farandole des assiettes se mêle au flot de l’Amblève dans un tourbillon hypnotique dont on voudrait qu’il ne finisse jamais, mais c’est déjà l’heure du dessert, une poire confite rehaussée de sirop de lacquemant à l’irrésistible goût de madeleine de Proust pour tout qui a visité la Foire de Liège étant enfant.
A l’heure de quitter le Cantil, une promesse : on reviendra. Et pourquoi pas, lors d’une des dégustations de vin à thème qui ont lieu chaque dernier mardi du mois.

le cantil A table / Le Cantil: Tapas du terroir wallon en bord d'Amblève

Le Cantil
Place Joseph Thiry 35, 4920 Aywaille
Tel: 04/367 57 89
Site internet : http://www.cantil.be/

Compter 38€ pour le menu « épi curieux » à 7 services.

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire