#LaUne #tendances

La pâtisserie, c’est plus du gâteau.

mariecakes

Est-ce le retour imminent du ô combien terrorisant « bikini body »? Ou bien la dernière dérive d’une génération Y qui pousse l’innovation jusqu’aux limites de la folie? Toujours est-il que rien ne va plus dans la pâtisserie. Qui, pour rappel (c’est le Larousse qui l’a dit), désigne une « préparation sucrée de pâte cuite, qui peut être fourrée, recouverte d’un glaçage ou décorée ».

Et certainement pas, donc, un assemblage de riz et de poisson, répondant au nom alléchant de « sushi cake » mais que nous appellerons « phase 1 » pour les besoins de ce billet. La phase 1 de la dégénérescence programmée de l’art du gâteau sucré, donc.

pâtisserie sushi La pâtisserie, c'est plus du gâteau.

Entamée comme tout bon trend inutile et prétentieux sur les réseaux sociaux, vous vous en doutez.
Des galeries d’Instagram à celles de Pinterest, une rivière de poisson cru frétille sur d’étranges gâteaux de sushi, qui, s’ils ont le mérite d’être jolis, ne doivent pourtant pas être un vrai plaisir pour les papilles, encor emoins pour les amateurs de pâtisserie.
Une montagne de riz surmontée d’une abondance de poisson condamné à être déjà défraîchi le temps de taper le hashtag « sushi »? Non merci.

Fort heureusement, les hipsters avaient eu tôt fait de les délaisser pour accorder leurs faveurs au « sushi burger » et dans leurs cuisines enfarinées, les pâtissiers avaient poussé un soupir collectif soulagé.
On croyait en effet que le pire était passé. C’était un tort, et le printemps 2016 allait sauvagement le prouver.

Entre en effet en jeu la « phase 2 », qui réussit à faire passer d’emblée les gâteaux de sushi pour une idée inspirée qui aurait pu tout droit venir du grand Escoffier.

Le cauchemar de tout bec sucré, une insulte à tous les pâtissiers et les pâtisseries, une concoction venue tout droit de l’esprit perverti d’un nazi des papilles: devant vos yeux ébahis, le salad cake a surgi. pâtisserie salade La pâtisserie, c'est plus du gâteau.

Preuve supplémentaire si tant est qu’elle soit nécessaire qu’il devient urgent de faire avaler leurs hashtags aux amateurs de nourriture virtuelle, le salad cake réussit la prouesse d’être tout à la fois extrêmement visuellement plaisant et gustativement repoussant.
Est-il nécessaire d’expliquer le désastre culinaire que représente une montagne de crudité amoncelée entre deux tranches de génoise aux germes de soja?
C’est bien ce qu’il nous semblait.
Et pourtant, cette aberration culinaire allait en effet être surpassée.

Le nouveau dessert qui fait le buzz chez les foodies branchés? Le raindrop cake. Gâteau goutte de pluie, donc. Qui comme son nom l’indique, contient de l’eau.
Beaucoup d’eau. Et de l’agar-agar, pour mériter l’appellation de gâteau.
Le point positif? Sans gluten ni lactose, ni le moindre allergène honni, c’est le gâteau parfait à servir au goûter d’anniversaire de vos chers petits.

pâtisserie raindrop cake La pâtisserie, c'est plus du gâteau.

Bien vite l’invention de l‘oxygen cake! (encore que, force est de constater que tous ces pseudo desserts ne manquent pas d’air. Ni d’autodérision. Vous reprendrez-bien un peu de gloubi-boulga avec votre gâteau à l’eau?)

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire