#LaUne #tendances

La pâte à cookie crue, nouvelle tendance bouillante

Avouez, vous aussi, vous l’avez déjà fait. Il faut dire qu’entre sa belle couleur ambrée et ses pépites de chocolat étincelantes, il est impossible de lui résister… Que celui qui n’a jamais cédé à la tentation de grignoter un peu de pâte à cookie crue avant de l’enfourner nous jette le premier cake !

pâte à cookie crue La pâte à cookie crue, nouvelle tendance bouillanteLA bonne nouvelle? Désormais, il n’est plus nécessaire de cacher votre péché mignon: la pâte à cookie crue est plus tendance que jamais. Tant et si bien que des que des livres de recettes et des restaurants lui sont consacrés! Une tendance venue évidemment en droite ligne de nos voisins ricains, dont l’approche décomplexée de la nourriture ne peut que susciter surprise et admiration.

Quand elle n’ouvre pas carrément l’appétit: par ici l’overdose de pâte à cookies ! En pot à dévorer à la cuillère, sous forme de glace, de brownie, de milkshakes : les possibilités sont infinies et se déclinent désormais à la carte des restaurants branchés.

Un concept qui plait: la marque DŌ a ainsi lancé sa gamme de bonbons crapuleux à base de pâte de cookie crue, et vient d’ouvrir son premier magasin spécialisé à New York. Après la folie du frozen yogurt, aussi délicieux que healthy, place aux pots colorés de pâte à cookie. Pépites de chocolat, vermicelles de sucre, caramel beurre salé ou marshmallow: qu’importe le parfum pourvu qu’on ait la pâte.

Attention toutefois à ne pas abuser des bonnes choses: si la boutique DŌ affirme utiliser des œufs pasteurisés et de la farine spécialement traitée, la pâte à cookie peut être dangereuse pour la santé, oeufs crus oblige. Sans compter que, bien que délicieuse, la concoction n’est pas des plus digestes si elle est dégustée en grandes quantités…

Tendance ou pas, il semble plus sage de se contenter de chiper de petites bouchées de pâte à cookie crue avant de l’enfourner, en attendant l’ouverture de bars dédiés à la pâte à crêpes.

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire