#Breuvages #LaUne

Ay Caramba ! Le retour de la Tequila

Plus que jamais, elle revient. Que ce soit sous forme de Mezcal ou de Tequila, l’agave a la cote. Loin du classique combo tequila-sel-citron synonyme de gueule de bois carabinée, elle se déguste de plus en plus comme un spiritueux d’exception. Retour sur cette boisson mal connue.

Tequila vs. Mezcal

L’un comme l’autre, les deux spiritueux sont obtenus à base d’une eau-de-vie d’agave qui ne peut être produite qu’au Mexique, appellation contrôlée oblige. Du reste, trois différences permettent de faire la distinction entre les deux boissons.

Tout d’abord, la tequila provient essentiellement de l’état de Jalisco tandis que le mezcal provient majoritairement de l’état de Oaxaca. Ensuite pour la tequila, on utilise presque exclusivement de l’agave tequilana weber (l’agave bleue) là où le mezcal est obtenu à partir d’agave espadin. Enfin, la tequila peut être obtenue à partir d’une cuisson industrielle dans de grands récipients, alors que pour le mezcal, l’agave doit être cuite de manière traditionnelle, dans des pots de pierre ou de terre.

Ay Caramba ! Le retour de la Tequila

Du fait de son processus de fabrication traditionnel comme de son type d’agave, le mezcal est parfois présenté comme un produit plus raffiné que la tequila même si, en pratique, il existe évidemment de bonnes tequilas et des mauvais mezcals, et vice-versa.

Sec ou en cocktail ?

Suite à l’engouement nouveau que suscitent tequilas et mezcals, il est de plus en plus fréquent de voir les bars de chez nous proposer aux amateurs une vaste gamme à déguster pur, et on les comprend. Quand la qualité est au rendez-vous, il est dommage de venir noyer les arômes à grands renforts de soda.

Ay Caramba ! Le retour de la TequilaLes bons mezcals et tequila se dégustent sans glace et dans un verre à pied, pour éviter de diluer les parfums. Dans les deux cas, les amateurs privilégient les tequilas et les mezcals les plus purs, garantis sans sucre ajouté. De manière générale, la tequila comme le mescal gagnent à s’ouvrir dans le verre, donc mieux vaut ne pas se précipiter.

Du reste, ne boudons pas notre plaisir. Que ce soit avec juste un peu de sangrita (un accompagnement traditionnel à base de jus de tomate) ou en cocktail, la tequila se décline à merveille sous différentes formes, de la traditionnelle Margarita à la Paloma.

Ay Caramba ! Le retour de la Tequila

Margarita

Humecter les bords extérieurs d’un verre à pied à l’aide d’une rondelle de lime et les plonger dans du sel pour la garniture. Shaker avec de la glace 4cl de tequila reposado, 2cl de dry orange curaçao et 2cl de jus de lime. Passer le tout et servir dans le verre garni.

Paloma

Dans un grand verre rempli de glaçons, ajouter : 5 cl de tequila reposado et 1 cl de jus de lime. Remplir le reste du verre de jus de raisin pétillant. Ajouter une rondelle de lime pour la garniture.

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire