#Breuvages #LaUne #tendances

A manger et à boire : Spiritueux, vins et chocolat

6_whiskey-and-chocolate_1200x667

Cheese & Wine, Rhums, champagne, huîtres, whiskies et chocolat, notre Pr Clément vous livre ses humeurs gustatives

Lorsque l’on aborde les plaisirs de bouche, il n’est pas bonheur plus simple que d’accorder les mets solides à leurs pendants liquides. C’est même là la marque de tout gastronome qui se respecte, car ce n’est qu’habillement combinés que les aliments trouvent leur véritable envol. Que seraient en effet les frites sans la mayonnaise, les croissants sans le café ou les huîtres sans le champagne ?

Au rayon des classiques de classiques, la première place du podium revient sans aucun doute aux nombreuses combinaisons possibles de vins et de fromages, dont la sélection est élevée par certains au rang d’art. Jusqu’à devenir un concept en soi. Entre amis, entre collègues, en famille ou en tête à tête en été, on ne compte plus les nombreuses invitations à un Cheese & Wine, parfois même jusqu’à l’écœurement.

Certes, la formule a de quoi plaire, ne serait-ce que par sa simplicité : un couteau, une baguette et l’affaire et faite ! Plus chic qu’une pizza-carton, la soirée Cheese & Wine est toutefois aussi qu’excitante qu’un camembert ramolli au soleil. Quelles sont dès lors les alternatives ? On vous livre ici notre alternative belge et raffinée, garantie 0% lactose.

Si les fromages plaisent par leur diversité, ils peuvent tout aussi facilement être remplacés par … du chocolat ! C’est qu’en Belgique, on ne manque pas de choix et les combinaisons possibles sont nombreuses. Avec un chocolat doux, on choisira par exemple un champagne rosé, tandis qu’un chocolat puissant (plus de 70% de cacao) appelle un rouge puissant, comme un vin de corbières ou un chateauneuf-du-pape. Attention toutefois à ne pas proposer de vins liquoreux (trop sucrés) et à éviter les vins blancs secs, les rosés et les champagnes (trop secs, hormis les champagnes rosés).

Tout en restant sur le chocolat, on peut également décider de quitter le monde du vin pour celui des spiritueux, avec des accords chocolat-whisky ou chocolat-rhum (pour une alternative plus sucrée). Tendances, chocolat A manger et à boire : Spiritueux, vins et chocolatces combinaisons ont la cote et présentent l’avantage de doublement surprendre vos invités.

Même Marcolini, le célèbre chocolatier bruxellois s’est laissé prendre au jeu lorsqu’il a sorti un coffret de chocolats ‘Whiskies et Rhums rares’. Au vu des Single Malts (Oban, Aberlour, Ardbeg et Yamazaki) et des Rhums fins sélectionnés (Trois Rivières et Chamarel), inutile de dire qu’on est à mille lieux du Mon Chéri ou l’odieuse praline au schnaps ! De quoi donner des idées à certains ?

 

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire