#LaUne #tendances

À la découverte de la gastronomie indonésienne au Wiltcher’s

William Wongso n’est pas seulement un des chefs les plus réputés d’Indonésie, il peut également s’enorgueillir d’avoir cuisiné pour les plus grands, notamment un certain Barack Obama. Et jusqu’au 16 novembre prochain, les gourmands peuvent goûter sa gastronomie inventive au Wiltcher’s, qui se pare pour l’occasion des couleurs de l’Indonésie.

Plutôt que de se limiter aux expos et aux événements culturels liés à Europalia Indonesia, on choisit de savourer les merveilles du pays en s’attablant au Steingenberger Wiltcher’s, qui propose pour jusqu’au 16 novembre un départ immédiat pour Jakarta. Dès l’impressionnant hall d’entrée, les parasols colorés accueillent les curieux, qui n’ont qu’à se laisser guider par un délicieux parfum épicé pour se trouver entouré de décorations traditionnelles, prêts à déguster un véritable banquet.

À la découverte de la gastronomie indonésienne au Wiltcher's

Proposé au prix de 45 euros dans le cadre du LOUI Bar, le menu imaginé par William Wongso mêle à merveille saveurs et spécialités indonésiennes avec les fastes de la gastronomie française. Un délice en quatre services conçu comme une balade à travers l’archipel indonésien et ses merveilles gustatives.

À la découverte de la gastronomie indonésienne au Wiltcher's

Ainsi, en entrée, une farandole colorée composée de Cumi Pekalongan (calamar braisé et encre de seiche au lait de coco), Selada Bangka Udang (salade de navets) et Sate Lilit Bali (Poisson balinais au saté). Pour savourer au mieux les parfums complexes de chaque préparation, on les mange dans l’ordre conseillé, avant de se régaler d’un bol de bouillon accompagné de mi-cuit de saumon.

À la découverte de la gastronomie indonésienne au Wiltcher's

Au moment du plat, c’est un véritable festival pour les papilles qui arrive à table, avec du Nasi Kuning (Riz parfumé au Curcuma), du Rendang Padang (Boeuf caramélisé au curry), de l’Ayam Rica-rica (Poulet épicé aux piments rouges et à la citronnelle), de la Ikan Cod Dabu-dabu (Morue à la vapeur parfumée au dabu-dabu), du Sate Udang Bumbu Jawa (Scampi saté mariné à la sauce javanaise aigre-douce) des Kering Kentang (Chips de pommes de terre caramélisé et croquant) et des Tumis Sayuran (Légumes locaux sautés). Et en dessert, une farandole sucrée qui clôt le repas en beauté, et donne une furieuse envie d’aller en Indonésie goûter aux autres spécialités.

Vous aimerez également

Pas de commentaires

Poster un commentaire